lundi 31 octobre 2011

30-10-2011 Mon semi-marathon de Lausanne

Bon et bien là, je ne sais plus par où, ni comment commencer.

Je suis à 20 jours de la date fatidique.
A 20 jours de mon échéance attendue.
A 20 jours de mon inconnue rêvée.

Je suis à 20 jours de mon 1er marathon....

J'ai hâte d'y être, mais je suis si bien dans cette phase de préparation. J'apprends, je travaille, je peaufine, je fignole, je me mets la pression...oui, un peu quand même !!!
J'ai hâte d'y être, mais je veux encore profiter de cette période d'euphorie qui me rapproche petit à petit de ces nouvelles sensations que je ne connais pas et que je vais vivre le 20 novembre prochain.

J'ai lu vos compte-rendus, j'ai lu votre expérience. Je sais que ce moment sera magique. Je veux qu'il le soit. J'ai travaillé toute l'année pour vivre ce 42,195 km avec le plus de bonheur possible.


SEMI-MARATHON DE LAUSANNE
A 20 jours de mon objectif marathon, je me suis autorisée une dernière "petite" sortie officielle ce week-end.
Je suis partie courir le semi de Lausanne avec mon association sportive : CAP GROUPAMA. Nous étions une dizaine d'adhérents à prendre le train samedi matin pour un week-end résolument sportif.

A mon arrivée à Lausanne, Valérie (Valcox), avec laquelle je correspond par l'intermédiaire de nos blogs respectifs et de Dailymile, m'attendait.

La Runnosphère et Dailymile se rencontrent :)


Valérie a déjà couru 3 marathons.
2 fois le marathons de Lausanne. 1 fois le marathon de New-York. Le marathon de New-York...qui n'a pas (eu) ce rêve ? Moi, je l'ai.... mais se qualifier pour New-York (car il faut se qualifier !), c'est courir un marathon en moins de 3h 38 pour moi cette année et/ou en moins de 3h 10 l'année prochaine, car ils ont repoussé les limites au déraisonnable... :) Bref, autant dire qu'il m'est impossible de me qualifier pour New-York :(

Bref, alors que je vais courir le semi de Lausanne, Valérie prendra le départ du marathon, ce dimanche 30 octobre. Son 4e donc. Sa 3e édition, ici à Lausanne.

Je sais qu'elle fera un chrono magnifique. Elle a énormément travaillé. Elle a surtout très bien travaillé ! J'ai suivi son entraînement ces derniers mois. Je sais, sans aucune doute, qu'elle va pulvériser son record. Bien sûr qu'elle fera moins de 4h !!! Je sais même qu'elle fera moins de 3h45 ! C'est assuré et évident ! (elle aura fait 3h 38, et ce, dans des conditions absolument géniales : pas de fatigue, pas de mur... que du bonheur tout le long de ces 42,195 km !!! Encore bravo Valérie !!)

Samedi, en fin d'après-midi, nous avons donc passé 2 petites heures ensemble à parler de nos courses, de nos entraînements, de la course qui nous attend, du temps qu'il fera le lendemain (ils annoncent du soleil, c'est génial !)

2 petites heures qui ont passé bien vite.
Valérie est allée retrouver son groupe d'amis et moi j'ai retrouvé mon groupe avec lequel je vais passer la soirée.

En s'inscrivant à Lausanne (quelle que soit la course), on obtient un pass pour profiter, la veille de la course, de la Pasta Party organisée à bord du bateau "Le Lausanne" amarré tout proche du retrait des dossards.

C'est ici que nous avons choisi de passer notre soirée. 
En compagnie d'autres coureurs, à manger un bon plat de pâtes.

Pasta Party à bord du "Lausanne"

A 21h30, je suis rentrée à l'hôtel. Fatiguée par le voyage, le changement d'air, la pression du lendemain, je ne saurai dire... je me suis couchée sitôt arrivée dans ma chambre et je me suis endormie quasiment aussitôt :)

A 6h30, évidemment, j'étais réveillée et prête à affronter n'importe quel objectif (enfin presque !). Je suis allée prendre mon petit-déjeuner et n'ai pas pu résister au plaisir de découvrir Lausanne au lever du soleil.




Le départ de mon semi est prévu à 13h30 à la Tour de Peilz.
La Tour de Peilz est située à 21 km de Lausanne, c'est à cet endroit que les coureurs du marathon (qui eux prennent le départ à 10h10) feront demi tour pour la deuxième partie de leur parcours.

Ce départ dans l'après-midi me laisse donc le temps de profiter de l'ambiance qui rôde dans Lausanne en vue du départ du marathon, des courses enfants et du 10km (ou quart de marathon, comme il est coutume de le dire en Suisse).

Quelle ambiance ! C'est génial !! Ca met en appétit !!!

Départ Lausanne Marathon (bloc 2) : Valérie doit être quelque part parmi les coureurs
On me voit en train de filmer (queue de cheval entre 2 messieurs grisonnants :)
A 11h30, mon petit groupe et moi, sommes allés prendre le train qui nous déposera à la Tour de Peilz. 

Il fait beau, la course va être belle c'est certain !

L'organisation est vraiment au top ! Des sas de départ (ou blocs, comme on dit ici) sont organisés. On laisse nos vêtements dans des camions aux couleurs de notre bloc de départ. Les camions amèneront nos sacs à Lausanne pour qu'on puisse les récupérer, sans problème, à notre arrivée.
Je confirme, on les a récupéré sans aucun problème : une organisation sans faille!

L'Association CAP GROUPAMA prête à prendre le départ !

A 13h15, je me place dans mon bloc de départ. Le bloc brun (objectif 1h 45).
Le départ de mon bloc sera lancé à 13h 38.

A 13h 38, un coup de pistolet retentit et c'est le départ pour mon bloc !

Je suis partie un peu rapidement, l'effet de la foule qui m'a porté très certainement! 
Je me suis dit que j'allais tenter de tenir l'allure à 5' du km (soit 12 km/h) uniquement si je sentais que je ne forcais pas.

Ce que j'ai fait...

Bon j'ai trouvé les 10 premiers kilomètres un peu difficiles. Le parcours était plus vallonné que ce que j'imaginais. Mais les ravitaillements, merveilleusement nombreux tout le long du parcours, m'ont beaucoup aidé à maintenir le rythme. Ils étaient situés aux km 5,3 - 6,9 - 8,4 - 10,5 -12,8 - 17,1 - 18,3.

J'en ai profité pour tester 2 gels : Overstim Energix goût vanille (très bon !) et Overstim coup de fouet (très bien également).
Je les ai bien digérés, je vais donc me munir de ces gels "coup de pouce" pour courir le Nice-Cannes.

Tout le long du parcours, je ne me suis lassé à aucun moment du paysage !
Absolument magnifique de courir le long du Lac Léman. J'avais sur ma gauche le lac (bien plus grand que le mien à Paris :) et sur ma droite des dénivelés de vignes aux couleurs jaunies... un bien beau spectacle !

Vue du marathon et semi-marathon
A partir du 10e kilomètre, je me suis sentie bien sur mes jambes et dans ma tête. Les 2 étaient connectés. Mon rythme s'est installé et j'ai commencé à vivre ma course comme je le souhaitais.

J'ai profité de chaque ravitaillement pour boire une gorgée d'eau et m'éponger. J'ai un peu de mal avec la chaleur, ces ravitaillements en eau très rapprochés les uns des autres étaient un vrai bonheur pour moi !

Je suis arrivée à Lausanne avec l'énergie et la force que j'espérais. J'ai couru mon dernier kilomètre bien plus vite pour terminer sur la ligne d'arrivée à 3'34 du km (soit 16,8 km/h !). Je ne pensais que j'avais encore autant de ressource après 21km de course !!

Mon chrono : 1h 43m 50s
Classement femmes : 157e femme sur 1249 femmes
Mon allure : 4'55 du km (soit 12,2 km/h)




BILAN DE MON WEEK-END
1/ Lausanne est une très jolie ville, je la recommande !
2/ Le parcours du semi et du marathon est magnifique : longer le lac et les vignes est un bonheur pour les yeux !
3/ L'organisation est parfaite : retrait des dossards, pasta party, prise en charge des vestiaires, départ dans les sas (ou blocs :) ), ravitaillement, animation le long du parcours, encouragements du public pendant la durée de la course... tout est absolument bien géré et fait pour que le coureur n'ait à se soucier d'aucun détail si ce n'est sa propre course
4/ Une belle rencontre avec Valérie, que je remercie encore :)

SUITE DU PLAN
Il me reste maintenant moins de 3 semaines pour prendre le départ de mon objectif de fin d'année. Il y a 1 an, je n'aurai jamais imaginé pouvoir courir un marathon fin 2011. Aujourd'hui, j'y suis ! Mes 20km de Paris et ce semi m'ont mis en confiance.

Je sais qu'il me reste une grande inconnue : le 2e semi.
Vais-je connaître ce fameux mur du 30e km ?
Vais-je tenir à l'allure que je me suis fixée ?
Vais-je vivre ces merveilleuses sensations dont vous parlez tous et que j'attends avec impatience ?

Bref, j'ai hâte... mais d'ici là, il me reste encore 3 semaines de travail que je vais bichonner
3 semaines pour être prête psychologiquement, moralement, physiquement.
3 semaines pour vivre moi aussi ma belle aventure !

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

jp75018 a dit…

Bravo, belle maîtrise, il ne reste plus qu'à faire la même chose entre Nice et Cannes!

Sur VO2 : http://www.vo2.fr/actualite/marathon-marathon-de-lausanne-la-video-30102011-4137.html

Valcox a dit…

Tu es bien plus rapide que moi, ton CR est déjà en ligne !

Encore bravo pour ce super semi, cour les doigts dans le nez je dirais ! Wow : 3:34 sur le dernier km !!! Ton énergie en dit très long sur ton état de fraicheur, alors là chapeau !!!

Merci pour tes commentaires si élogieux, mais je t'assure que tu peux faire aussi bien et même mieux ! New York ? Je l'ai manquée de 30 secondes (zut, j'y serai bien retournée !!!), mais toi tu peux le faire, tu serais surprise ;-) Je ne veux surtout pas te mettre la pression, mais moi j'y crois :-) Tu as eu une préparation idéale, tu as une VMA supérieure à la mienne, des résultats meilleurs égalements, les chiffres parlent tout seuls ...

C'est dingue, je me reconnais parfaitement dans ce que tu écris que tu ressens : ce bonheur dans la prépartion, la hâte d'en découdre mais le plaisir de ces entraînements qu'on prolongerait bien ... C'est tellement génial comme période qu'on la ferait bien durer un peu ;-) Alors profite bien de ces 20 jours qui te restent, et ce sera une vraie fête à Nice !

Valcox a dit…

Encore moi ! As-tu vu ton temps à la puce ? 1:43:50, soit 3 minutes de moins que ce tu as indiqué !!!

doune a dit…

alors pour la petite histoire, on dit le Léman et non le lac Léman, parce qu'en patois Léman signifie Lac ... et dire lac lac, ça n'as pas de sens !
Et puis de l'autre côté du Léman donc, c'est mon chez moi et si tu veux venir crapahuter dans la montagne, ben on peut s'arranger ! :)

As-tu été visité le musée olympique suite à la course ? l'entrée est gratuite avec le dossard, ça vaut le coup !
Sinon, comme je l'ai écrit par mail, je suis bien dégouté d'avoir l'occasion de te rencontrer :( une prochaine ?


Quant à ta course, tu semblais plus obnubilée par l'ambiance que par la course en elle-même, preuve d'une très bonne préparation (un sha dans l'histoire ?) et d'une très bonne gestion.

Sandrine a dit…

Jean-Philippe Merci ! Je vais regarder les vidéos dès demain !
Valcox : Merci pour l'erreur, je viens de la corriger :) Je vais profiter de ces 20 derniers jours, tu peux me faire confiance ! J'ai déjà hâte d'être à demain pour faire ma sortie de récupération et poursuivre le travail de vitesse et d'endurance dès jeudi :) Bonne récupération à toi !!
Doune : encore une chose que j'apprends, merci pour la correction à propos du Léman :) Je n'ai malheureusement pas eu le temps de visiter le musée Olympique. J'ai bien vu que l'entrée était gratuite avec le dossard, mais mon séjour à Lausanne était trop court pour que j'ai le temps de visiter davantage que ce que j'ai pu faire en courant :)
Avec plaisir pour qu'on se voit une prochaine fois ! Je serais bien tentée de revenir... le parcours m'a vraiment plu !
Quant à ma préparation, pas de Sha dans l'histoire...juste un ami qui m'aide et je peux lui dire merci !!!

Maya a dit…

Comme le dit Doune, tu as surtout mis en avant l'ambiance de course, tu étais donc bien préparée !! Bravo à toi.
Pas d'excès d'euphorie pour Nice-Cannes, car cela sera une autre gestion de course. Mais en tout cas, pas d'inquiétude, tu es en forme et tu sais te faire plaisir et c'est là le plus important !!

Luc a dit…

Il ne reste que 20 jours, comme le temps passe vite. Et nous allons courir un marathon la même journée. J'aurais une bonne pensée pour toi. Un autre excellent chrono sur semi. Tu es en très bonne posture pour ton marathon. Bonne continuation.

runningnewb a dit…

Well done, dis donc cette préparation c'est incroyable ! D'habitude j'observe mes congénères coureurs avec leurs hauts et leurs bas, et surtout leurs bas avec la fatigue accumulée à cette période proche du but... Mais toi tu es toujours high, c'est dingue !

Sandrine a dit…

Maya : Oui, plus j'avance dans mon plan, plus je m'aperçois que l'entraînement que je suis me convient et me prépare incroyablement bien aux courses ! Jusqu'à maintenant, aucune fatigue... que du plaisir :)
Luc : Oui ! On va courir notre marathon le même jour, à la seule différence que quelques milliers de km nous séparerons ! Inévitablement, j'aurai une grosse pensée pour toi ! Bonne continuation à toi aussi !
Clara : Incroyable... tu l'as dit !! Mon seul souhait : rester dans le high jusqu'au bout, parce que vraiment, c'est trop top !!!

calimero13990 a dit…

Et bien voilà, tu as fait le plus dur de ta préparation et comme pour Valérie, il n'y a pas de raisons que le Marathon ne se passe pas bien!
Je vais essayer de t'aider du mieux possible et tu verras çà va le faire;-))

Sandrine a dit…

Merci Philippe pour ton aide :)
Valérie a fait du super boulot ! Nos entraînements ont été assez similaires, ça me donne beaucoup d'espoir :) Ce que je souhaite avant tout : ne pas partir trop vite pour être certaine de passer la ligne d'arrivée, ça doit être tellement fort !!

Enregistrer un commentaire

 
Powered by Blogger