mercredi 3 octobre 2012

30-09-2012 Paris-Versailles dans ma préparation Marathon de New-York !


Le rendez-vous était donné par Nicolas : la Runnosphère se retrouverait, comme plusieurs années déjà, sur les 16 km du Paris-Versailles !

En ce qui me concerne, je ne connais pas cette course. Je n'ai encore jamais eu la chance (ou pas !) de connaître les douloureuses sensations que procure la fameuse côte des Gardes, redoutée par la plupart de coureurs franciliens.

Je réponds "présente" à Nicolas qui nous permet d'obtenir des dossards dans le SAS préférentiel (grande chance, ça je confirme !!) en échange d'une partie de notre temps que l'on offre à l'organisation de la course le vendredi et/ou le samedi en remettant aux coureurs inscrits au Paris-Versailles leur dossard et leur t-shirt pour la course.

Je n'ai jamais couru le Paris-Versailles et je n'ai jamais été bénévole sur une course : je suis ravie de découvrir le temps d'un week-end ces 2 rendez-vous qui se révèleront être très forts et que j'espère très sincèrement pouvoir renouveler.

Bénévolat
Pour la remise des dossards au Centre des Sports d'Issy les Moulineaux, j'ai confirmé ma disponibilité pour la journée du vendredi 28 septembre. Nous étions bien une soixantaine à avoir répondu présents et à avoir rejoint les organisateurs pour rencontrer les coureurs inscrits sur le Paris-Versailles et leur remettre leur dossard, leur puce électronique et leur t-shirt de la course.

Une expérience extraordinaire ! J'ai adoré !
Avec Christian, Maya et Sylvie (de la Runnosphère), nous remettions les dossards 16.000 à 25.000. Les coureurs arrivaient par flot. Toujours avec le sourire et très souvent avec des mots agréables "Merci du temps que vous consacrez à cette mission !". Certains étaient inquiets : la Côte des Gardes, la gestion du vestiaire, à quelle heure arriver ? Autant de questions auxquelles nous avons répondu avec beaucoup de plaisir. Forcément, on se met à la place de celle ou celui qui vient récupérer son dossard. De celui ou de celle qui court pour la première une course et qui appréhende le moment du départ.

Je me souviens d'un Monsieur qui était venu récupérer son dossard. Sur son bon de retrait était indiquée son année de naissance : 1922. Incroyable !! Je l'ai félicité pour sa performance, pour sa volonté toujours très forte d'être au départ d'un 16km. 1922, Monsieur vous avez l'âge de mon grand-père. Je suis impressionnée !!

J'ai passé une très bonne journée entourée de personnes partageant la même passion. Je suis rentrée à la maison, les jambes lourdes, mais avec la ferme volonté de vouloir renouveler l'expérience !

Remise des dossards Paris-Versailles 2012 (photo de Maya Blog)

La course
Ce Paris-Versailles, je le savais, ne serait pas un objectif pour moi. Je suis en préparation marathon pour New-York et le dimanche c'est SORTIE LONGUE :)

Ce dimanche donc, je prévois de courir les 16km à 12km/h comme prévu sur mon plan d'entraînement. Pour ajouter des kilomètres à cette sortie, qui n'est finalement pas assez longue, je rejoins Salvio place de la Bastille pour courir avec lui les 6 km qui nous séparent du départ de la course (Tour Eiffel).

Nous nous sommes donc donnés rendez-vous dimanche à 8h30 en bas des marches de l'Opéra Bastille pour rejoindre la Tour Eiffel. Traverser Paris à cette heure là en courant, je vous le dis "c'est un pur bonheur !". Non seulement il faisait beau, mais l'ambiance était douce et agréable. Que du plaisir à longer la Seine !

Arrivés à la Tour Eiffel, je tente de laisser mon petit sac à dos qui contient mon coupe-vent au vestiaire (transformés en cars pour l'occasion), mais je me ravise rapidement car c'est la vraie bousculade et se frayer un chemin parmi tous les coureurs est quasi impossible.

Je règle donc au maximum mon sac à dos pour qu'il bouge le moins possible en courant et me dirige vers le départ de la course où je retrouve Salvio, Giao, Jean-Pierre, Sylvie, Christian, Maya et d'autres membres de la Runnosphère.

Grace à notre dossard préférentiel, nous sommes dans la première vague de départ, tout devant. Un gros avantage quand on sait que 25000 coureurs sont au départ et qu'une soixantaine de vagues seront lancées.

10h00, top départ de la course.
Salvio a proposé de courir les 16 km avec moi. Nous avions prévu de courir à 12 km/h, nous sommes finalement à 13 km/h. Ce qui est une bonne idée car je sais que je vais perdre du rythme au 6e kilomètre en arrivant dans la côte des Gardes.

Peu de temps avant d'apercevoir la fameuse côte, Julien nous passe devant à une bonne allure et nous lance un provocant "Alors, on est en footing les filles ?"
Heu....sur ces mots, Salvio me dit qu'il va rejoindre Julien dans la côte mais qu'il m'attend en haut pour qu'on continue ensemble.

Elle m'a semblée interminable cette côte ! Longue...très longue ! Aucun doute, je dois absolument intégrer du travail en côtes dans mes entraînements, car là j'ai souffert. Je me suis fait doubler par un tas de coureurs à la foulée dynamique !

En haut de la côte, Salvio est là. Il me dit que des coureurs l'ont encouragé dans la côte lorsqu'il m'attendait. Ce que ces coureurs ne savaient pas c'est qu'il ralentissait pour m'attendre et non parce qu'il était en difficulté. Avec son travail en côtes hebdomadaire rue de Crimée, la Côte des Gardes s'est à peine sentie, n'est ce pas Salvio !!

Il nous reste 8 km à courir que l'on continuera au rythme de 5'00 du kilomètre comme prévu. Mes jambes sont un peu lourdes des entraînements précédents et de la côte que je viens de grimper. Cette allure me convient tout à fait et je n'ai aucune envie d'accélérer pour tenter un quelconque temps.

Le paysage est magnifique ! Le parcours nous permet de traverser les forêts de l'Ouest de Paris. C'est ombragé et ça fait du bien.

Nicolas nous dépasse. Je crois qu'à ce moment là, il nous reste 3 kilomètres à courir. Il a une magnifique foulée et il semble super content : c'est certain, il est en train de battre son chrono de l'année dernière ! C'est effectivement la bonne suprise qui l'a attendue à l'arrivée !

L'arrivée avenue de Paris à Versailles est très belle !
Une grande avenue pour nous accueillir et nous permettre de terminer en beauté face au château de Versailles. Les photographes sont là pour immortaliser nos derniers mètres.

Avec Salvio, on passe la ligne d'arrivée ensemble après 1h18 de course ! On aura tenu nos engagements !
A ce chrono, il faut ajouter les 6 km d'échauffement avant la course. De Bastille à Versailles, nous aurons donc couru 2h00 et parcouru 22 km. Belle sortie longue :)

Il fait beau, pas trop chaud. La météo était idéale !!
Le rendez-vous Runnosphère est donné au panneau "ROME". Nous y retrouvons Giao, Jean-Pierre, Nicolas, Julien, Sylvie, Adrien et plein d'autres coureurs ravis de leur course !

Les chonos sont tombés à Versailles ce dimanche et le sourire est le point de commun de tous les coureurs !

En ce qui me concerne, je suis invitée à déjeuner et ne peux malheureusement pas traîner trop longtemps. Christophe et les filles m'attendent en voiture pour reprendre la route.

Ce fut un très beau week-end sportif, de partages et de belles performances !
Si je ne cours pas le marathon de Berlin l'année prochaine (à la même date que le Paris-Versailles tous les ans il me semble), je serai à nouveau présente en septembre 2013, aussi bien pour la remise des dossards que pour le plaisir de recourir cette course :)

Paris-Versailles 2012 - photo de groupe à  l'arrivée

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

Sydoky a dit…

Bravo Sandrine ! et bonne fin de prépa marathon :)

SandRunning a dit…

Bravo à toi aussi Sylvie ! Tu as battu ton record sur cette jolie course :)

Rohnny a dit…

Bravo pour la performance Sandrine... Bonne récupération.

Johann a dit…

"la fameuse côte des Gardes", si je comprends bien c'est un dénivelé de 130m sur 2 km ?
Mais il vous faut arrêter de courir seulement sur du plat hein après on a peur d'une ch'tite montée :D
Bonne course.

SandRunning a dit…

Effectivement Johann il s'agit d'une petite côte, mais dans mon coins les côtes sont rares et mes entraînements n'en intègrent pas suffisamment. Je m'en suis aperçue dimanche dernier car les 2km m'ont semblé....interminables :)

SandRunning a dit…

Merci Rohnny !

Jean Pierre Bardera a dit…

Magnifique récit

SandRunning a dit…

Merci beaucoup Jean-Pierre !

Valcox a dit…

J'aime beaucoup ton récit. Ton enthousiasme est comme toujours communicatif. La côte t'a parue difficile, mais elle aurait certainement meiux passé si vous étiez partis plus doucement : 12 km/h, et ensuite les 13 km/h pour le reste du parcours ;-) Cela dit, je suis admirative, parce que 12 km/h, c'est mon allure sur ... un 10k !!! ça promet pour NY !

SandRunning a dit…

Merci beaucoup Valérie! C'est vrai qu'en courant moins vite les 6 premiers kilomètres , on aurai pu terminer plus fort. Cela dit, il s'agissait d'une course sur laquelle je voulais me faire plaisir et le contrat fut rempli grâce à la très bonne ambiance et à l'incroyable météo qui nous a accompagnée ce dimanche!

Sylvain Fresnel a dit…

au plaisir de te revoir l'année prochaine j'espère !

SandRunning a dit…

Avec plaisir Sylvain ! Encore merci, l'organisation était parfaite, j'étais réellement ravie de pouvoir faire partie de l'aventure !

Maya . a dit…

Faire une course en "mode sortie longue" et réaliser un tel chrono !! Si tu passes en mode perf', certaines kenyanes te demanderont si tu es vraiment française !! ;-)
La remise des dossards fut vraiment une belle expérience ! 

SandRunning a dit…

Non, j'ai encore de la marge avec les Kenyanes, mais je me prépare, je me prépare :-))
Ravie d'avoir partagé ce moment très sympa avec toi Maya !

doune a dit…

ca fait toujours plaisir de relire ce genre de récit !
Avec Salvio vous avez fait un super entrainement en vue du marathon, et intégrer cela en partie dans une course, c'est vraiment fort !

SandRunning a dit…

Merci Doune ! En tout cas, c'est agréable de prendre le départ d'une course sans pression :) A bientôt et bon semi dimanche !

Publier un commentaire

 
Powered by Blogger