mercredi 20 novembre 2013

17-11-2013 Mon semi-marathon de Boulogne


Dimanche 17 novembre 2013.
Il est 6h30, mon réveil vient de sonner.
Dehors, il fait froid. Très froid même.
Alors que Paris dort encore, alors que la plupart des gens "normaux" dorment encore à cette heure là un dimanche matin, j'ouvre les yeux et je souris : dans 3h30 je serai de l'autre côté de Paris, prête à affronter les 21,100 kilomètres du 17e semi-marathon de Boulogne Billancourt. Et oui ! Ce matin, je vais courir le semi-marathon de Boulogne pour tenter une performance : m'approcher dangereusement de 1h30, comme promis par Super Coach :-)

Il est 6h30. Le réveil vient de sonner. Je me lève.
Je prends mon petit déjeuner. Je ne change pas mes habitudes : 
- un bol de fromage blanc dans lequel je plonge des morceaux de bananes et des petits carrés de chocolat noir 
- 2 tartines de pain avec de la confiture
- plusieurs verres d'eau.

Comment je m'habille ?
Cette question, je n'y prête quasiment plus attention. 
Pour moi, c'est évident : quelle que soit la météo, je ne changerai pas mes habitudes. J'ai préparé mes vêtements de "wonder-coureuse" la veille au soir : pour moi, ce sera donc t-shirt à manches courtes et short. Il va faire froid, mais je n'aurai pas froid !

Je m'habille. Je me couvre de plusieurs couches bien chaudes et j'attrape mon métro jusqu'à la Station Marcel Sembat, direction le gymnase Paul Bert.

8h40 - Boulogne Billancourt
J'arrive au gymnase. Sur place, je retrouve d'autres coureurs : 

- mes amis du club : on est venus en force ce dimanche ! Le semi de Boulogne-Billancourt est annoncé plat : des performances sont annoncées ou attendues...en tout cas espérées !,
- des amis des réseaux sociaux, 
- quelques collègues de travail. 

Bref, il y a du monde. Ça met dans l'ambiance. J'adore !

Je pars m'échauffer avec Julie et Natacha, mes copines du club : 3,5 petits kilomètres tout tranquillement pour chauffer les jambes et les préparer au travail. Et puis, cet échauffement c'est aussi le bon moyen de repérer le début du parcours. L'adrénaline commence à monter :-)

Le top départ
9h50. Il est temps de nous placer dans notre SAS de départ. Le mien, celui qui est sensé me permettre de terminer ce semi en 1h30, est jaune. Je me faufile tout devant et j'attends. Le compte à rebours a commencé.

3-2-1...c'est parti !

10h00. J'actionne ma montre, je m'élance, je ne peux plus faire marche arrière maintenant : à moi les 21,100 km de Boulogne-Billancourt !!

Le parcours
On me l'avait annoncé et promis plat. Promesse tenue : il est effectivement plat. Un parcours roulant, aux rues larges.  

Il y a du monde autour de moi, mais ça ne m'empêche pas de rapidement trouver mon allure. Pour tenter de le terminer en 1h30, je savais que je devais maintenir une allure de 4'15 du kilomètre. Cette allure, je n'étais absolument pas certaine de pouvoir la conserver tout le long. Mon dernier semi, celui de Montbéliard le 22 septembre, je l'avais couru en 1h33'30. Le parcours était difficile (faux plat montant tout le long) et il avait fait chaud (25 degrés). Le coach m'avait dit "Sur un semi plat et sans chaleur, tu vaux 1h30...voire moins !". Bon Super Coach, il est gentil et encourageant mais faut quand même pas exagérer. 4'15 du kilomètre, c'est pratiquement mon allure sur 10km, alors l'envisager sur semi...non, non, tu te trompes mon coach 

Bref, je découvre un parcours facile, aux rues larges. Mes jambes tournent bien. Elles sont légères et avalent les kilomètres sans difficultés. 

Je passe les 5 premiers kilomètres en 21'11. Je suis dans les temps que je me suis fixée. Les meneurs d'allure 1h30 me rejoignent. Il y a du monde avec eux. Je décide de m'accrocher à eux. Si j'arrive à les suivre, 1h30 à l'arrivée est assurée. C'est très confortable de s'accrocher à eux. Il suffit "juste" de se laisser guider, ce que je fais. Malgré tout, par moments, c'est un peu pénible : je me prends quelques coups de coude ou coups de pieds lorsqu'un coureur change de ligne. Mais je choisis de rester avec eux. Mon objectif 1h30 vaut bien quelques petits bleus :-)

Au 8e kilomètre, j'aperçois Super Coach. Je lui fait un grand sourire et un signe de la main, l'air de dire : "Ouh ouh ! Je suis là et je vais tellement bien !"

J'arrive au 10e kilomètre, en haut de la petite côte dans le Bois de Boulogne : 42'17 s'affiche à ma montre (je rappelle ici que mon record sur 10 km, je l'ai réalisé à Aubergenville en mars 2013 : 42'16 !). Incroyable !! J'ai du mal à réaliser que je passe ce 10e kilomètre à cette allure sans difficulté. Mes jambes sont toujours aussi légères.

Je poursuis mon chemin et atteins le 15e kilomètre en 1h03. J'ai de l'avance sur mon objectif. Si je maintiens cette allure, je bouclerai ce semi en moins de 1h30. A 6 kilomètres de la ligne d'arrivée, je peux vous assurer que ça fait un bien fou. Je n'accélère pas. Il me reste "une Parisienne" à courir, je dois la courir dans les meilleures conditions.

Les 6 derniers kilomètres nous ramènent vers Boulogne. On longe à nouveau la Seine pour rentrer et passer la ligne d'arrivée. Les jambes commencent à être un peu plus lourdes. Mais elles tournent toujours aussi bien. Je fais toujours partie du groupe qui s'accroche aux meneurs d'allure 1h30. Je sais que je vais y arriver. Je commence à entrevoir la certitude de descendre sous 1h30.

Au 20e kilomètre, je décide d'accélérer légèrement. Je sais que je ne prends plus aucun risque. Je lâche le groupe et j'allonge ma foulée. La ligne d'arrivée s'approche. Je la devine. Mes sensations sont excellentes. J'ai envie de crier ma joie tellement je suis contente.


Je passe la ligne d'arrivée en 1h29'01" (temps officiel). Mon temps réel : 1h28'49"

Je gagne 4'30 par rapport au semi de Montbéliard et 7'00 par rapport au semi de Nancy (septembre 2012). Je vous laisse imaginer ma joie !

L'après semi
J'ai vécu une formidable aventure. Mes entraînements m'ont permis de réaliser une performance que je n'imaginais pas possible. Aujourd'hui, j'ai encore du mal à réaliser que j'y suis arrivée.

Ce chrono me classe 644e sur 5817 coureurs et 5e de ma catégorie (VF1) sur 437.

Et maintenant ? Je savoure...je savoure...

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 commentaires:

Julien a dit…

Quel retour !
Bravo Sandrine.

Laure Allison a dit…

Enfin un nouvel article ! Et quel article ! Bravoooooooo !!!

Eloïse a dit…

Absolument remarquable! Tu as couru un semi au niveau de ton (désormais ancien mais toujours actuel, plus pour longtemps...) record sur 10k! C'est cette comparaison qui m'impressionne le plus et qui me fait vraiment réaliser la performance! Bravo, bravo, bravo! Bientôt, un marathon au niveau de ton futur-ex-record du semi!!?

Valcox a dit…

C'est tellement formidable ce que tu as accomplis là ! J'y croyais fort, je dois dire. Quel plaisir de te lire, on court littéralement avec toi (virtuellement seulement, car pratiquement, je ne pourrais jamais te suivre !!). Tu as géré en vraie pro. A te lire, on a même l'impression que tu aurais pu accélérer avant déjà, tellement tu sembles facile !

Savoure, savoure, savoure ! Tu le mérites bien :D

Prochain objectif qui paraît plus que logique : faire tomber la barre des 40' sur 10k ;-)

fred a dit…

bravo je te félicite moi aussi j'ai battu mon record dimanche les conditions étaient optimums et tu as su en profiter plainement
bravo !!!

Céline a dit…

Quel plaisir de te lire ........et un grand très grand Bravo pour ta course et ton chrono. Céline ;-)

SandRunning a dit…

Merci beaucoup Céline ! Revivre cette course à l'écrit était un grand plaisir pour moi. Je suis ravie qu'il t'ait également plu :-)

SandRunning a dit…

Merci Fred :-)
J'ai cru que tu avais fait Boulogne et qu'on s'était ratés ! Mais non tu as couru à Ermont un 10 km :-) Les conditions météo étaient effectivement au top. Vive l'automne !!

SandRunning a dit…

Tu vois juste : je crois que j'avais encore de quoi faire mieux. Mais l'objectif est déjà dépassé, alors je suis aux anges !!
Faire tomber la barre des 40' sur 10K... j'y pense, mais je sais aussi que plus c'est court, plus c'est difficile. Alors, je vais continuer à travailler :-)
Merci pour ton soutien Valérie !

SandRunning a dit…

C'est la même chose pour moi Eloïse !! Je n'arrive pas à réaliser que j'ai couru ce semi à mon allure 10k. Je suis impressionnée par ce que je suis parvenue à réaliser, et tout ça sans souffrance !
Mais je sais que tu travailles dur toi aussi et qu'on va bientôt se retrouver sur les cross, alors je continue le travail pour pouvoir m'accrocher à toi quand on se retrouvera au départ des parcours boueux !
A très vite ! Merci Eloïse :-)

SandRunning a dit…

Merci Laure Allison ! J'ai pensé à toi au départ de ce semi. Je me suis dit "tiens, au départ de mon dernier semi, Laure Allison était avec moi !" J'espère que tu vas mieux. A très vite !

SandRunning a dit…

Oui, Julien, je suis tellement contente !!! Je crois toujours que mes progrès vont stagner et que je ne serai plus en mesure de progresser. Mais pour le moment, chaque arrivée de course m'apporte son lot de très bonnes surprises. Celle-ci est l'une des plus belles :-)
A bientôt ! Merci Julien :)

Klo DBR a dit…

Tu espérais faire 1h30, tu as fait 1h28, je te dis simplement BRA-VO. Quel sera ton objectif principal en 2014 ?

Rohnny a dit…

Bravo à toi pour ce super résultat... Bonne récupération :-)

SandRunning a dit…

Merci Rohnny !

SandRunning a dit…

Merci Claude !! Quand je lis tes sorties, tes entraînements et tes courses, ça m'inspire vraiment beaucoup ! Tu es parti de très loin et tu arrives maintenant à réaliser des performances incroyables. Je vais avoir beaucoup de mal à te suivre maintenant :)

SandRunning a dit…

Merci Luc ! Oh que oui ! Le coach me donne des ailes ! Il ne sait pas tout ce que j'écris sur lui car il ne connait pas cet espace...s'il savait ! Je ne vais rien lui dire et continuer à travailler :-)

Olivier Drchance a dit…

Toutes mes félicitations c'est une superbe perf avec une course ronement menée!!!!! Maintenenant tu vas devoir penser aux 1h27... :)

Klo DBR a dit…

:)

chretienclaire a dit…

Je suis sans mots... Non mais, vraiment, tellement wow pour cette éblouissante performance! Comme je n'étais pas au courant j'ai lu ton récit avec la chair de poule sur les bras. Cette solide course te donne assurément accès à des objectifs corsés, sur toutes les distances! Tu peux être fière de toi! :)

Mijo a dit…

Je viens par ici et je note avec joie que tu claques toujours d'aussi belles perfs ! Bravo bravo bravo..

SandRunning a dit…

Merci beaucoup Claire ! Ton commentaire me touche et ton passage ici, encore davantage :-)
A très vite !

SandRunning a dit…

Merci Mijo ! Comme Claire, le fait que tu viennes me rendre visite ici me touche vraiment. J'espère revenir très vite sur Dailymile mais c'est vrai que pour le moment, je n'en ai pas encore envie...alors j'attends que l'envie revienne :)

Enregistrer un commentaire

 
Powered by Blogger