lundi 26 septembre 2011

La virée des 2 bois


Ce dimanche, j'ai eu la bonne idée de m'inscrire et participer aux 17 km de la course, "La virée des 2 bois", une course, dite "nature" dans les bois de Villebon-sur-Yvette et Orsay, en Essonne.

Il faisait beau dimanche matin, la journée s'annonçait belle !

Je retrouve Frank, mon ami coureur et son pote, David, très bon coureur, qui a temporairement abandonné la course à pied, mais qui souhaite s'y remettre. Ce petit 17 km semble idéal pour se remettre en jambes !

Sur le site internet, il n'est pas fait mention de trail ou de difficulté particulière. Il est juste précisé qu'il s'agit d'une course nature. Je ne m'inquiète donc pas et me dis que cette sortie pourra facilement s'intégrer dans mon plan car je dois normalement courir 2h ce dimanche.

Il faisait donc beau ce dimanche.
Je retrouve Frank et David sur le parking du Gymnase St Exupéry. On récupère nos dossards (j'ai le numéro 99, yes !! un numéro gagnant, forcément !) et on part s'échauffer. 4 tours de stade, c'est parfait !

Au départ de cette course, on est peu nombreux. J'aime bien ce genre de course conviviale et peu connue. C'est quand même bien agréable et ça permet des départs super fluides !

A 9h00 le départ est lancé. Youhou !!

Je n'ai pas vu le profil de la course sur internet, je ne sais donc pas à quoi m'attendre.
Et bien ce qui m'attend est loin de ce que j'imaginais !!
Des côtes avec des dénivelés de folie à grimper, des escaliers à monter, des descentes de malade à descendre, des cailloux, des racines, des marrons...bref, un parcours bien loin d'être monotone, mais bien loin aussi de ce que je pensais trouver en venant courir ma "soi-disante longue sortie de 2h00" !!

Le parcours est formé par 2 boucles de 8,5km.
La 1ère boucle se passe sans trop de problème. Je suis quand même étonnée de toutes ces surprises que nous ont réservé les organisateurs, mais je trouve ça rigolo ! Je ne vois pas le temps passer, c'est vraiment super agréable !!

La 2e boucle est légèrement différente de la première.
C'est là qu'on doit grimper un magnifique escalier et c'est aussi là que je me perds ! Oui, oui...Je continue à me perdre en forêt, même si le parcours est balisé !
Bon, le parcours est balisé mais quand même, je ne suis pas idiote ! Si je me suis trompée de chemin, c'est qu'il y avait un "hic" dans le balisage, non ?
Non ?...bon tant pis !
Bref, je me perds. On le voit très bien sur l'image satellite. Sur la gauche du parcours (Bois Persan), on devrait voir 2 boucles, or on en voit qu'une. Et bien oui, j'ai raté cette boucle. Enfin non, je ne l'ai pas ratée... je l'ai prise à l'envers.



Je l'ai prise à l'envers et j'ai gagné en cadeau une super descente au cours de laquelle, oui... ma cheville m'a lâchée sur des cailloux et s'est tordue !!! Ah non !!! pas maintenant ! Pas aujourd'hui alors que dans 15 jours j'ai les 20km de Paris ! Pas maintenant alors que je suis en préparation marathon !!! Pas aujourd'hui, pas maintenant !!
Je m'arrête quelques secondes, je repose le pied par terre, ça semble fonctionner. J'y retourne. C'est ok, ça marche ! Ouf...! A ce moment là, je devais être au 12e km.

J'ai donc poursuivi mon chemin à contre-sens, sans m'en apercevoir bien entendu, jusqu'à ce que je me rende compte que "aahh !!! mais on n'est pas sur le bon chemin, on rencontre des coureurs en sens inverse !!!". A ce moment là, je ne sais pas encore que je suis sur la bonne boucle mais dans le mauvais sens. Je pense surtout que j'ai raté quelque chose et que je ne vais pas dans la bonne direction. Je fais donc demi-tour et je continue dans le bon sens en suivant les autres coureurs.

Au 14e km, je me fais rattraper par un coureur qui me dit "Hé toi ! Je t'ai vu ! T'as fait demi-tour !! Je te préviens, tu seras pas 1ère féminine !!"

"Hein, quoi ? nan, je suis pas 1ère féminine !!" Mais qu'est ce qu'y m'dit ???

Je continue, mais je sens qu'il y a embrouille !! Je me dis qu'il m'a vu faire demi-tour, que je n'ai pas dû faire tout le parcours, et je me dis surtout qu'il pense que j'ai volontairement triché....!

Hé ho ! Mais je n'ai pas triché ! J'en veux pas de la place numéro 1 ! J'ai pas fait exprès, je me suis perdue !! Moi, je suis là pour faire ma sortie longue, transformée en trail de fou, pas pour faire un podium !!

Bref, je continue mais avec l'appréhension d'arriver. J'imagine déjà mon arrivée huée par ceux qui m'ont vu faire demi-tour. Je me vois être montrée du doigt et désignée comme une tricheuse. J'ai vraiment pas envie d'arriver. Je me dis que je dois m'arrêter et que je n'irais pas pointer sur le stade. Là, je ne suis plus du tout dans ma course... je ne pense qu'à une chose, ne plus être là !

Je continue malgré tout et là au 15e km, ma cheville gauche qui se déboîte à nouveau en descente !! La même cheville... Ah non !! Pas ça !! Là j'ai peur, je me dis que j'ai pas assuré, que je n'aurai vraiment pas dû venir, que j'aurai dû courir mes 2h dans mon petit bois bien sympathique à côté de la maison... j'ai le moral un peu dans les chaussettes... A ce moment là, une femme et un homme me croisent. L'homme me dit un truc, je ne sais pas quoi. Je pense que c'est quelque chose de pas très agréable, du genre "Bien fait, t'as triché !".

Ouhlà, pas bien dans ses baskets la Sandrine ! Pas très envie d'être sur la ligne d'arrivée ! Elle va se faire attraper par le t-shirt et montrer du doigt, c'est sûr !! Et en plus, la Sandrine, elle a mal à la cheville. Elle se dit qu'elle a vraiment pas eu de chance sur ce coup là quand même !!

Il me reste un peu plus d'1km à faire. David est là et m'encourage à continuer. J'y vais. Mais j'ai peur. Pour ma cheville. Et pour ma peau :-)

J'arrive sur la ligne d'arrivée avec David juste devant moi : 2e féminine en 1h34.
Je vais voir l'homme qui m'a dépassé en me disant que je ne serai pas 1ère féminine pour lui dire que je n'ai pas triché, que je n'avais pas du tout cette intention mais que je me suis perdue. Il comprend et n'est de tout façon pas/plus fâché car son amie est arrivée 1ère féminine. C'est ce qu'il voulait.

Frank arrivera quelques minutes plus tard.
Lui, aura fait 18,8 km au lieu de 17km.
Moi, j'ai couru 16,22 km. Il me manque 700 ou 800m (ça se vérifie sur l'image satellite) pour combler les 17km du parcours.
Il y avait quand même un problème de balisage : on a couru la même course mais avec une différence importante de 2,6km entre Frank et moi !!!

Je ne suis finalement pas restée à la remise des prix. Je ne voulais pas monter sur le podium et accepter une coupe que je n'ai sûrement pas méritée étant donné que je n'ai pas fait le parcours complet, et je n'avais pas envie que ceux qui m'ont vu faire demi-tour demandent à réviser le podium pour cause de "triche".

On est donc repartis vers nos voitures.
C'était quand même super sympa comme course ! Dommage qu'ils n'aient pas précisé qu'il s'agissait d'un trail, j'aurai pris des chaussures adaptées ou alors je ne serai pas venue. Je suis en préparation marathon, je veux tout sauf me blesser !!!

Je suis rentrée à la maison avec un goût amer dans la bouche :
- la sensation d'avoir triché alors que je n'ai pas triché,
- ma cheville qui gonflait alors qu'il est interdit qu'elle gonfle en cette période importante de mon entraînement,
- l'impression de ne pas avoir vécu pleinement ma sortie, alors que c'était réellement un super truc à faire !

Des nouvelles de ma cheville
J'ai mis de la glace tout l'après-midi hier. Je n'ai pas bougé. Je suis restée bien sage allongée dans le canapé à espérer que tout cela allait vite partir.

Hier soir, j'avais mal en faisant certains mouvements. J'étais en colère ! Très en colère contre moi ! De ne pas avoir fait attention, d'avoir été imprudente en ces temps d’entraînements importants.

Ce matin au réveil, ma cheville était toujours enflée. J'avais encore mal par endroits. Je suis allée m'acheter une pommade et une bande adhésive pour maintenir ma cheville. Je l'ai portée toute la journée.

Ce soir, ça semble aller beaucoup mieux. Je retrouve enfin le sourire :-)) 
Alors que j'écris ce compte rendu, j'ai la jambe allongée avec de la glace tout autour de ma cheville. Je glace, je glace et je croise les doigts !

Cette nuit, je vais dormir en ayant remis de la pommade sur ma cheville. Et demain, je remettrai une nouvelle bande adhésive. Je veux aller mieux !!! Je veux continuer mon entraînement !! Je veux aller jusqu'au marathon !! Je veux le courir, le vivre, le réussir et passer la ligne d'arrivée !!

Ce que j'ai pensé de la Virée des 2 Bois ?
Vraiment bien, vraiment très bien !
Un trail super top à faire pour ceux qui aiment les difficultés et les passages techniques ! J'ai vraiment beaucoup aimé ce parcours. A faire et refaire, mais pas dans le cadre d'une préparation à une course telle que mon marathon, mon 1er marathon !!
Je conseille vraiment cette course à tous les mordus des trails, des côtes et des descentes. A seulement 30 minutes de Paris, ça vaut vraiment le coup !

Et le côté positif de cette course : il y a peu de monde, on profite donc à fond de tout le parcours ! Demandez donc à Frank, il a couru seul pendant 7 km ! Il paraît que ça fait quand même un peu bizarre ! Pas vrai Frank ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 commentaires:

Maya a dit…

Le coté positif, c'est que tu as pris part à une course bien sympathique.
Dommage pour l'erreur de parcours, qui t'a sortie complètement de l'ambiance de course.
Prends bien soin de ta cheville.

Patricia Tessier a dit…

Ouf! Mais quelle aventure! Bon repos pour cette cheville... allez c'est assez galoper dans la nature jusqu'à ce que tu aies fait ton marathon! ;-)

Lexel a dit…

Quelle histoire, rassure toi 100% des fois ou je me suis perdu (et ça m'arrive trop souvent), j'y ai laissé de longues minutes, après tout tu n'a pas fait exprès de te perdre. Gaff à ta cheville.

Greg Runner a dit…

Prends soin de ta cheville, et continue de glacer, de masser et de mettre de la pommade, même si tu "sens" que ca va mieux.
En tout cas, pour que tu fasse une grande partie dans le sens inverse, il devait en effet y avoir peu de monde!
;-)

Julien a dit…

Quelle drôle de journée tu as passé...
Remets toi bien de tes émotions, et de la cheville !

Anonyme a dit…

coucou c'est Frank ! Oups , décidement tu vas m'en vouloir de t'avoir enmené vers les trails !!! :)
Bon en tout cas c'est vrai que c'était sympa , évident que tu n'as pas triché et j'espère que ta cheville ça va vraiement s'améliorer. Bon pour dimanche prochain à Nandy on sera sans toi sniffff !!! Félicitation pour ce beau compte rendu de cette belle journée. Merci à toi d'être venue !!!!

calimero13990 a dit…

Allez on efface les points négatifs de cette journée et çà va aller pour toi;-))
Ne te biles pas pour ton classement, tu as fait ce qu'il fallait pour te justifier même si tu n'y étais pour rien!
A+

Luc a dit…

J'espère que tu vas bien malgré ces mésaventures. Soigne toi bien. A+

Anonyme a dit…

Bonjour,
Je suis Olivier l'organisateur de la Virée. Ravi que cela t'aie plu, désolé de l'erreur d'aiguillage. Vu ce que tu décris et la trace GPS, tu as pris en descente la montée de la première boucle. Là où tu t'es trompée, il y avait des flèches au sol. Tu as dû passer sur deux flèches bleues dans le sens inverse et ne pas voir sur la partie gauche du chemin les flèches orange à suivre pour cette deuxième boucle. Tu n'as rencontré personne sur cette descente, car tous les coureurs l'avaient déjà passée et plus bas tu as rencontré des coureurs en sens inverse quand tu as rejoint, à l'envers, la boucle 2. Il nous a manqué 2 bénévoles pour orienter en ce point et un autre dans le deuxième bois ... défaillance de deux volontaires au dernier moment. Dommage tu as loupé un beau petit sentier serpentant dans les bois!
Au plaisir de te revoir l'an prochain ... si tu ne prépares pas de marathon! ;-)

jecoursparis a dit…

Dimanche matin j'étais dans le métro (en T-shirt avec dossard) en direction de Metro Jauses pour rencontrer Philippe et aller ensemble vers la tour Eiffel (depart du Paris Versailles) et deux mecs ils ont commencer à blaguer sur le fait que j'etais une tricheur .... mais âpres quelque mot suive de sourir ils ont bien compris que à 7h00 du matin il n'y avais pas de course dans Paris .... le départ etait à 10h00 avant la tour Eiffel .... je espère que ta cheville va mieux!!!

Anso a dit…

Niark, j'avais écris un commentaire, et avec cette saloperie de mac, tout a été effacé, pas compris.
Bon enfin, moi je dis que le mec, tu aurais du le chauffer à blanc. Quel imbécile. "Mais si monsieur, première féminine et aussi devant vous avec ma technique de raccourci très spéciale!" Et bam, tu bondis dans un fourré :-) Franchement, c'est dingue cet esprit compétitif à outrance...
Sinon très beau palmarès, je suis impressionnée et saches que si tu fais l'erreur fatale de me solliciter, tu risques de te coltiner une souris cet hiver...
Enfin, recommandation spéciale. Il faut croire davantage en toi, ainsi tes chevilles vont un peu se renforcer ;-)

Enregistrer un commentaire

 
Powered by Blogger