dimanche 6 mars 2011

Mon Semi-Marathon de Paris 2011

A 10h00 ce matin avait lieu le Semi-Marathon de Paris 2011.

Je me suis inscrite en janvier et ai pu acheter un dossard à la dernière minute grâce au magazine Jogging International qui vendait les 200 derniers sur Internet.

Pour préparer mon entraînement, j'ai participé à 2 courses dans Paris de 10km chacune : 10km du 14e arrondissement et les Foulées du 8e. Puis les 15e km des Foulées Charentonnaises il y 3 semaines.

Je savais que mes progrès me permettraient de courir ce semi-marathon dans de meilleures conditions que l'année dernière (j'en ai parlé ici). L'année dernière, j'avais souffert. Pas suffisamment entraînée, j'ai vécu les 6 derniers kilomètres comme des moments vraiment difficiles. J'avais péniblement franchi la ligne d'arrivée en 2h 24m et 54s et étais rentrée chez moi pleine de courbatures, en boitant. Plusieurs jours pour m'en remettre.

Je n'ai pas stoppé les entraînements depuis l'année dernière. Pour ne plus souffrir. Pour tenter de mieux faire. Et pour me faire plaisir, car le plaisir de courir commençait enfin à pointer le bout de son nez.

Les 3 courses que j'ai couru en début d'année m'ont donc rassurée et m'ont permis de m'assurer que j'étais capable de courir ce semi-marathon dans des conditions bien plus agréables que l'année dernière. Je voulais, enfin j'espérais, pouvoir y ajouter un chrono sympathique. J'ai donc travailler pour tenter d'atteindre cet objectif.

Lorsque je me suis inscrite en janvier, j'ai demandé un dossard "vert".
Le dossard "vert" précise qu'on estime pouvoir courir le semi-marathon en 2h00.

Hier matin, je suis allée chercher mon dossard au Parc Floral.
Je l'ai récupéré mais ai demandé à modifier la couleur. Je souhaitais obtenir un dossard "violet". Ce dossard "violet" signifiait que j'estimais pouvoir courir le semi-marathon en 1h50.
J'ai obtenu mon dossard violet :-)

Avant de repartir, un petit tour dans les stands qui exposaient sur le village du semi-marathon. Un petit tour chez Adidas et "Oh la trop belle tenue !!!!". Je l'essaie. Je l'aime. Je l'achète :-)

Hier, il s'agissait de mon dernier entraînement. Un petit entraînement pour chauffer mes muscles avant le jour J. 7km à basse allure. Je ne pouvais plus rien faire....

Plus rien faire, si ce n'est :

- manger efficacement pour ce dernier repas. Ce que j'ai fait en mangeant une excellente salade d'épinards aux oranges (Merci Luc ! C'était excellent !!!) et un filet de saumon accompagné de pâtes au lin (je ne connaissais pas, c'est vraiment très bon !)
- me coucher de bonne heure. Ce que j'ai fait.
- passer une bonne nuit. Ce que je n'ai pas réussi à faire. Le stress ? L'angoisse de la course ? Oui, sûrement ! Je me suis réveillée à 3h30 du matin. Impossible de me rendormir avant 4h30...

A 7h00, mon réveil à sonné.
Je n'étais ni fatiguée, ni angoissée.

J'ai pris mon petit déjeuner. Toute seule. A cette heure là, la maison dort encore.
2 oeufs durs (j'adore), une pomme, un yaourt 0% avec des gâteaux que je coupe en petits morceaux à l'intérieur, 2 verres d'eau)

Je me suis préparée et suis allée prendre mon métro, noir de monde !!!

A 9h40, j'étais dans le SAS réservé aux dossards "violet". Quelques montées de genoux, talons-fesses, sautillements en attendant le "coup de pistolet" annonçant le départ de la course.

10h00 : départ de la course
10h06 : je passe la ligne de départ. En forme. Il fait beau. Je sens que cette course sera une belle course.
Je suis les conseils de mon ami outre-atlantique et ne démarre pas trop vite.
Je commence à prendre mon allure semi-marathon au 5e kilomètre.

Au 9e kilomètre, rue Taine.
Je connais cette rue. J'habite tout près. C'est rue est une côte à monter. Je sais que je vais ralentir parce que j'aurai du mal. Mais finalement, non. Rien. "Même pas mal !". Je monte la rue Taine sans problème. Mon chrono me le prouve car j'ai passé le 9e kilomètre à 4'44. Tout va bien !!!

En haut de la rue Taine, Christophe et les filles doivent être là. Je les cherche rapidement. Mais ne les trouve pas. Dommage... Il y a beaucoup de monde, c'est normal que je n'ai pas réussi à les voir. M'ont-il vue ?

Le reste du parcours se passe sans problème. Je me sens bien. Je maîtrise mon allure.

Il reste un passage difficile : un long faux-plat à courir du 16e au 18e kilomètre. C'est long. Un peu usant. Il y a beaucoup de monde tout le long du parcours. Pas toujours simple de faire sa place. Il m'arrive donc de courir sur les trottoirs pour tenter de garder mon rythme.

Au 18e kilomètre, je savais que Christophe et les filles seraient à nouveau là. Je passe et....toujours rien. Trop de monde partout, je n'arrive pas à les apercevoir. Dommage et tant pis... il me reste encore 3 kilomètres. Tout va bien. Je suis contente !!!

Finalement, je boucle ce semi-marathon en 1h 44m et 10s. Je suis ravie et vraiment fière. J'ai travaillé pour obtenir ce résultat qui me convient tout à fait ! Il s'agit de 40 minutes de mieux que l'année dernière. Il s'agit également d'un temps bien meilleur que les 20km de Paris couru le 10 octobre dernier.

Je suis rentrée à la maison avec :

- ma médaille
- mes jambes
- mes pieds (et 2 belles ampoules que je dois absolument faire soigner)
- un sourire aux lèvres
- le souvenir d'un passage très émouvant au 15e kilomètre, rue de Rivoli. J'ai eu envie de pleurer en entendant les supporters chanter et nous encourager. Très forte émotion !

Finalement, Christophe et les filles sont venus. Je ne les ai pas vus. Il ne m'ont pas vue. On s'est ratés, c'est dommage... mais Christophe a pris quelques photos sympathiques de coureurs pendant la course que je partage avec vous aujourd'hui.






La semaine prochaine sera consacrée à la récupération du semi-marathon et la préparation des foulées de l'assurance auxquelles je participe le 20 mars prochain...

Bonne semaine :-)

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

trainingforboston a dit…

Woohoo. C'était proche du 1h43 que nous avions discuté. Tu as bien géré ta course. Félicitations. En plus, tout en rouge avec un habillement comme tes souliers. Pour les prochains jours, quelques sorties comme pour ton dossard. Pour drainer les muscles et préparer tes jambes. Bonne récupération.

Claire a dit…

Bravo!!!! (Applaudissements!!!!!) Je suis tellement contente pour toi! Ton plaisir à faire cette course prouve que tu étais très en forme aujourd'hui et que tout tes entraînements ont été géré de la plus belle façon!!!! Je comprends vraiment le passage émouvant, ça m'arrive toujours!!!! Encore bravo et bonne récupération!!!

Maya a dit…

Felicitations !! Superbe temps !! Une bonne prépa' ça paye !!
Et ta nouvelle tenue n'y est peut être pas pour rien !! ;-)

Dommage que l'on n'ai pu se voir au départ. Mais il y aura d'autres opportunités et tu devais être pleinement concentrée dans ta course ! Encore Bravo !

jecoursparis a dit…

Bravo pour ton temps!!!

Valérie a dit…

Wahouuuu ! Bravo, c'est un chrono sensationnel ! Et quelle progression, je suis vraiment admirative !!! (je commente avec quelque peu de retard, c'est parce que j'ai suivi ton lien depuis ton article du 9 avril). Voilà qui promet une belle perf à Nice :-)

Marie a dit…

Je recherche des photos prises au Km 10.
Qui peut me dépanner ?
Merci

Enregistrer un commentaire

 
Powered by Blogger